Ventes volontaires et judiciaires : quelles différences ?

  • Les ventes volontaires proposent des biens confiés librement à la vente par leurs propriétaires. Ces ventes sont organisées par des opérateurs de ventes volontaires placés sous la surveillance du Conseil des Maisons de vente (CMV).
  • Les ventes judiciaires, prescrites par la loi ou par des décisions de justice, proposent des biens mis en vente à la suite de saisie-vente ou de liquidation judiciaire. Elles sont organisées par les commissaires de justice.

À noter : Le terme de “commissaire-priseur” est utilisé dans le langage courant. Pour plus d’informations, voir cet article.

Pour toute information complémentaire, notre Service Client reste à votre disposition 7 jours / 7 à l'adresse contact@interencheres.com

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 90 sur 97